L’ordinateur peut désormais assurer des fonctions multiples. Au-delà des traitements de textes et la navigation sur internet, le visionnage et même la retouche de photos / montage vidéo y sont possibles. La qualité de l’image sur l’écran, assurée essentiellement par la carte graphique (aussi appelée carte vidéo), doit donc être à la hauteur de l’utilisation de son ordinateur. D’où l’importance de bien choisir sa carte graphique.

La carte graphique en fonction de l’usage de son ordinateur

informatique_carte_graphique_msi_nvidia_gtx960_gaming_2g_-_2gb_gddr5_twin_frozr_v_gaming_app_dl_dvi_i_hdmi_3xdiplayport_3d_vision_atx_-644218-images800jpg-1

Si vous avez besoin de votre ordinateur essentiellement pour un usage bureautique, une puce intégrée ou tout au plus une carte graphique d’entrée de gamme peut tout à fait suffire. Si vous allez également vous servir de votre ordinateur pour regarder des vidéos, il vous faudra une carte graphique pouvant lire le format de ces dernières. Jusque-là, il n’y a pas besoin de « gros investissements ».

Par contre, pour un usage 3D ou encore si vous voulez vous adonner à des jeux vidéos sur votre ordinateur, notamment ceux du type FPS (ou jeux de tirs à la première personne), une carte graphique plus performante doit être au rendez-vous, pour plus de… « précisions ». Là, il faut donc y mettre le prix.

Au-delà de la carte graphique en elle-même

ofmok9y0-gigabyte-geforce-gtx-460-1go-s

Il faut savoir que la carte graphique ne travaille pas « toute seule ». En effet, pour une meilleure fluidité de l’image, notamment pour les jeux vidéo et la 3D, il faut également tenir compte du processeur et de la mémoire de l’ordinateur. Pour un processeur, plus il y a des « hertz », mieux c’est, et pour la mémoire il est question « d’octets ». Que ce soit pour l’un ou l’autre, on raisonne en Méga (MHz / Mo) ou en Giga (GHz / Go), sachant que le dernier équivaut à 1000 fois le premier. A titre d’exemple, une mémoire d’une capacité de 512Mo peut convenir à une carte graphique en entrée de gamme.