Faire du hacking votre boulot : c’est n’est pas du tout une blague ! C’est ce en quoi consiste le travail du hacker éthique. Autrement dit, vous faites du piratage légal. Dans le cadre de votre activité, vous collaborez avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Globalement, votre mission consiste à tester le système informatique d’une entreprise ou de toute autre organisation afin de vous assurer qu’il est bien infaillible ou qu’il existe des limites à son efficacité.

Une profession, mais aussi une application privée

Il faut avouer que cela pourrait même être un avantage dans votre vie privée. Imaginez que vous voulez avoir la confirmation de l’infidélité de votre conjoint ou conjointe et que vous souhaitez prouver l’acte d’adultère en récupérant des informations sur son compte Facebook. Les informations que vous avez glanées ici et là vous ont en effet amené à la conclusion qu’il y a échanges quotidiens de messages privés entre les deux amants présumés. Vous pouvez alors envisager de pirater compte facebook à condition d’avoir l’assentiment de votre avocat et surtout, que vous ayez obtenu l’accord de la police. Les exemples ne manquent pas ! Encore une fois, si vous êtes amené à faire ce piratage dans le domaine privé, assurez-vous toujours d’avoir la loi de votre côté. Autrement, vous risquez des sanctions légales. Les traitements par les tribunaux des questions de cyberattaques, du respect de la vie privée et de l’espionnage industriel par voie numérique ont pris des proportions telles qu’il est primordial de toujours agir en conformité avec les dispositions légales.

Un accès à la profession qui se prépare

Si vous souhaitez intégrer des cabinets de conseils prestigieux ou de grandes entreprises et même travailler pour l’Etat, il n’y a pas 36 000 solutions : intégrez une école d’ingénieur ou allez, au moins, jusqu’à un master 2 spécialisé dans les systèmes informatiques. Bien sûr, privilégiez les cursus généralistes au début avant de terminer sur une spécialisation extrêmement pointue. Le marché de l’emploi sur ce secteur est encore chargé de perspectives optimistes, la France faisant face à une pénurie de compétences.

Enregistrer