Les plateformes d’échange de fichiers lourds deviennent très visitées depuis un certain temps. Elles ont pallié aux limites de prestations des systèmes de télécommunication telles que les mails, ou encore Messenger. Si pour certains, ce type de prestation ne présente plus aucun mystère, ce n’est pas le cas de tout le monde. Comment se servir de ces plateformes, quelles sont les conditions à respecter ? Trouvez les réponses dans cet article.

Une inscription ou non ?

La première problématique est de savoir si une inscription est nécessaire pour pouvoir utiliser ces sites. En fait, tout va dépendre du site en question et des activités de l’internaute. Pour les échanges de fichiers, les plateformes gratuites sans inscription feront amplement l’affaire. Néanmoins, la disponibilité des documents y est limitée dans le temps.
D’un autre côté, on retrouve les sites payants avec inscriptions. Malgré que leur formalité soit plus stricte, ils sont plus prisés par les internautes. Plus que de simplement plateformes de transfert de données, ils agissent comme un véritable espace de stockage, proposant jusqu’à de 50 Go à 2 To de mémoire. De quoi permettre de sécuriser ses données.

Une application ou une page en ligne ?

Il existe deux sortes de plateformes d’échange de fichier en ligne, les applications et les pages en ligne. La première doit être installée dans les appareils électroniques comme les ordinateurs ou les Smartphones. Dropbox et Google drive sont les références en la matière. Ils permettent à la fois d’archiver et de synchroniser des données en ligne sur l’ordinateur. Les fichiers privés ne sont disponibles que par des personnes qui y sont invitées. Les plateformes en ligne tels que Transfernow, wetransfert, ou grosfichiers.com, quant à elles, sont tout le temps disponible à condition simplement d’avoir une connexion internet. Ils peuvent télécharger jusqu’à 2 Go de données. Les fichiers peuvent être hébergés pendant environ deux semaines dans un fichier Zip.