Quelques méthodes à connaître pour assurer la protection d’un ordinateur


La protection d’un ordinateur nécessite un programme antivirus. Cela dit, cette initiative ne suffit pas toujours puisque les pirates peuvent trouver d’autres astuces pour nuire au bon fonctionnement de votre appareil ou pour vous voler des données sensibles. Afin d’optimiser sa protection, voici quelques bonnes pratiques à adopter.

Une session pour chaque utilisateur

Dès que vous obtenez votre ordinateur, ne vous hâtez pas à en devenir administrateur. Optez plutôt pour l’ouverture d’une session pour vous servir de votre appareil. Les sessions administrateur sont dédiées à l’installation de divers programmes. Si vous vous en servez pour vous connecter, le virus monopolise les droits d’installation. La session utilisateur en revanche bloque l’utilisation du PC grâce à un mot de passe. Dans le cas où un virus tente d’infecter votre appareil dans ce cas, le mot de passe lui sera demandé. La protection par un mot de passe aide de ce fait, à éloigner les éventuels hackers.

Ne pas ouvrir les fenêtres indésirables

Lorsque vous naviguez sur Internet, il arrive qu’une fenêtre pop-up ou IFrame apparaisse de façon inopinée sur votre écran. Cette fenêtre vous alerte de l’intrusion d’un virus dans votre système et vous incite à cliquer sur un bouton pour démarrer votre programme antivirus. Méfiez-vous, car souvent, ce genre de message peut être un simple piège pour pirater votre ordinateur. Ces fenêtres peuvent par ailleurs, vous proposer de gagner d’incroyables lots en cliquant simplement sur un bouton. Préférez ouvrir votre propre programme antivirus pour vous assurer de ne pas tomber dans ce piège.

Cibler les mails pirates

Les pirates ont besoin des coordonnées personnelles des utilisateurs pour intégrer leur compte et véhiculer des virus. À cet effet, ils peuvent vous envoyer des mails administratifs similaires à ceux provenant de votre banque ou de votre mutuelle par exemple. Sachez qu’aucune structure ne devrait vous demander de lui envoyer vos données personnelles. Le cas échéant, ne tombez pas dans le gouffre en leur fournissant vos coordonnées bancaires, vos mots de passe ainsi que vos identifiants. Pour distinguer les mails pirates, vérifiez leur orthographe. Les messages à caractère urgent ou qui vous demandent directement de renseigner vos informations personnelles sont à éviter absolument.