Les fuites d’informations sont courantes dans les entreprises employant plus d’une centaine de salariés. La fuite d’information peut résulter d’une mauvaise intention ou d’un accident/inconscience de la part des employés. Il est alors impératif de mettre en place une stratégie de protection de données pour éviter cette perte de capital immatériel important.

Pourquoi les informations internes sont-elles sensibles ?

Il faut dire que le marché est tendu dans presque tous les domaines. La concurrence est rude et les données d’une entreprise deviennent des éléments-clés de la compétitivité. Ces données concernent en général les informations sur les produits et les services de l’entreprise, les états financiers de l’entreprise, les stratégies utilisées pour la concurrence, les fichiers clients, les coordonnées bancaires des dirigeants et des employés, les codes informatiques de l’entreprise, etc. Il faut alors protéger ces données pour qu’elles ne tombent pas entre les mains des pirates et des concurrents. La perte de données est devenue aujourd’hui très facile grâce à l’innovation technologique et informatique. Les données sont informatisées et rendues volatiles et immatérielles par conséquent.

Comment protéger ces données ?

La protection doit se faire sur plusieurs niveaux : sur les postes informatiques, les bases de données et les échanges en ligne (par Internet ou par Intranet). Deux solutions doivent être entreprises. D’un côté, il faut utiliser des espaces de stockage et des moyens d’échange d’informations sécurisés et cryptés. De l’autre côté, il faut sensibiliser les utilisateurs (les employés) pour l’utilisation de matériels, logiciels et applications. La première chose à faire est donc de sensibiliser les employés sur l’importance de la protection des données. Ces données peuvent être captées par les pirates lors d’un envoi en ligne non protégé (par email par exemple). Les données peuvent être également volées intentionnellement par des personnes malveillantes lorsque vous naviguez de manière non sécurisée sur Internet. Il faut donc faire attention sur les applications que vous téléchargez et lancez à partir de votre poste au bureau.