Il n’y a pas que l’Etat qui devrait accorder une importance stratégique à la cybersécurité. Des menaces planent également sur les entreprises du secteur privé et sur les particuliers. Voici quelques recommandations qui vous guideront, vous orienteront dans votre démarche destinée à sécuriser votre parc et votre système informatique.

Côté entreprise

Vous dirigez une entreprise et Internet est très utilisé au sein de vos locaux ? Invitez vos employés à n’ouvrir que les sites dotés d’un certificat ssl. On les reconnait facilement. Par exemple, si vous vous servez de Google Chrome, lorsque le site est sécurisé, vous voyez apparaître dans la barre d’URL un pictogramme représentant un « cadenas » suivi du mot « Sécurisé ». D’autres mesures sont à prendre. Par exemple, mettez en œuvre au moins deux pare-feux en cascade qui présentent chacun des technologies différentes. Apportez une vigilance accrue lorsque vous mettez en place un cloisonnement système ou que vous optiez pour un pare-feu SNS.

Côté particulier

Vous téléchargez une application ou un logiciel gratuit ? Privilégiez les programmes dont le nom de l’émetteur (il s’agit généralement de l’éditeur) est connu. Autrement dit, préférez toujours les applications et les logiciels signés. Pour dévoiler son identité, l’émetteur utilise un code signing. Sans ce code, vous aurez la mention « Inconnu » à côté de la rubrique « Editeur » dans la fenêtre « Contrôle de compte d’utilisateur » (dans le cas où vous utilisez Windows). En outre, utilisez des mots de passe complexes, tant et si bien que même vous, vous risquez de les oublier. Notez-les donc quelque part. Lancez-vous dans la mise à jour de vos logiciels le plus souvent possible. Par ailleurs, sécurisez votre accès Wi Fi. Pour chaque application, il ne faut pas accepter automatiquement la demande d’autorisation d’accès de l’éditeur à vos données personnelles.